automne

lundi 13 juillet 2015

Un fiadone pour assouvir des envies de Corse…

....Un jour j’irai en Corse

Ce leitmotiv, je le ressasse tous les ans, depuis quelques années maintenant…


Cette île dont j’ignore tout ou presque m’attire. Je l’imagine sauvage et secrète, pudique et généreuse. 


Les images se bousculent :  Ses plages désertes, son eau limpide, ses criques secrètes, ses routes qui serpentent à flancs de roches où alternent tour à tour maquis et forêts de châtaigners.

Cette île je la rêve depuis bien longtemps...  


Alors en attendant, je révise mes classiques version gastronomique, et je découvre avec délectation le fiadone.


Ce flan corse léger et délicieusement parfumé au citron.


M'est avis que ce n’est pas ça qui va me faire passer mes envies de Corse…




Fiadone



Pour un moule à manqué de 20cm (environ 6 personnes)
400g de brocciu
4 œufs
1 citron non traité
130g de sucre
1 pincée de sel
10g de beurre pommade (mou)

Préchauffez le four à 180°c.
Beurrez un moule de toute part. Réservez le moule au réfrigérateur.
Séparez les blancs des jaunes.
Lavez le citron et râpez le zeste.
Dans le bol du robot, versez les jaunes et battez avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajoutez le brocciu et le zeste de citron, continuez à mélanger à petite vitesse.
Montez les blancs en neige avec la pincée de sel. Incorporez-les délicatement à la préparation. Versez la pâte dans le moule et enfournez pour 25mn.
A l’issue de la cuisson, plantez une pointe de couteau au centre du flan, le fiadone est cuite si la pointe ressort sèche.
Laissez refroidir à même le plat avant de déguster.

 




mercredi 8 juillet 2015

Eau fraîche à la fraise et au basilic ou les petits plaisirs simples de l'été...


Même  si les fortes chaleurs tendent à se calmer, les envies de consommer frais persistent.
Salades, légumes grillés dégustés froid ou encore gaspacho ont la part belle en ce moment à notre table. Et entre les repas, des boissons désaltérantes et gourmandes nous régalent.
En voici une version dont je ne me lasse pas.

Imaginez…

Alors que non loin des cris de joies fusent de la piscine, poussés par des enfants s’amusant qui à s’éclabousser, qui à faire le requin.  Tout à votre lecture du roman  de l‘été,
vous savourez enfin l’un de ces rares moments de détente, confortablement installée dans votre transat, à l’ombre de votre cerisier qui laisse filtrer les rayons du soleil et dans le feuillage duquel s’engouffre parfois un petit vent salutaire. Et pour parfaire le moment, vous ne résistez pas à la tentation de tendre le bras pour porter à vos lèvres ce verre d’eau fraîche si délicieusement parfumé qui, malgré tout l’intérêt que vous portez à votre roman, occupe toute vos pensées.

Que c’est bon l’été….




Eau  fraîche à la fraise et au basilic

Pour un pichet :
1 litre d’eau pétillante glacée
2 citrons verts
100g de fraises
½ bouquet de feuilles de basilic

Nettoyez à l’eau claire les citrons verts, les feuilles de basilic et les fraises. ôtez la queue des fraises après les avoir lavées pour ne pas qu’elles se gorgent d’eau, coupez-les en morceaux.
Coupez les citrons en rondelles ou en quartiers, nous vous laissons le choix de l’esthétique (néanmoins si vous voulez écraser le citron dans votre verre pour en retirer le substantifique jus, la rondelle sera la bienvenue !).
Dans un pichet, disposez les fraises, le citron vert et le basilic et recouvrez d’eau pétillante glacée. Servez immédiatement.