Printemps

mardi 8 juin 2010

B.a.ba du yaourt maison au four




Qui a dit qu’il fallait avoir un attirail ultra pointu pour la fabrication du yaourt maison ? Pas moi ! Ni a fortiori, Miss Payany dans son opus « Yaourts ». Un must divulguant 1001 trucs pour accomplir vos yaourts maison sans avoir pour autant l’outil ad hoc sous la main ! Parfait pour tout un chacun raffolant du yaourt artisanal, goûtu à souhait, sans complication !
Ainsi pour avoir suivi son avis, j’y souscris moi aussi pour mon plus grand plaisir!

Pas contraignant pour 2 sous, il vous suffit d’avoir un four pour ça, pas plus ! Plutôt trivial, non ?!
Mais car il y a toujours un mais, non? : Avis aux fans du yaourt compact : A fuir à tout prix!
Car au final, un bilan plutôt bluffant : un yaourt doux, fondant à souhait, applaudi par tout fin palais ici à la maison !!
Variation à l’infini pour un yaourt s’adaptant à vos goûts … Parfum au choix suivant l’inclinaison du jour ou l’inspiration du placard ou du frigo ! …
Mais surtout, surtout, la satisfaction du yaourt fait maison, qui plait à tous ici!
Car aussitôt fait, aussitôt disparu !
Pourtant avant l’illumination par Miss Payany, la maison comptait 3 yaourts addict pour 4 gourmands!
Mais quid alors du mouton noir?
Aussi abracadabrant soit-il : Moi !
Inouï non ?!!
Nul n’a jamais su, mais jamais un yaourt n’avait ravi mon palais au point d’y avoir du plaisir. Pourtant aujourd’hui, ils sont tous à mon goût, suscitant soudain mon plaisir, jadis un brin alangui! M’ouvrant un horizon frais, jusqu’alors inconnu, s’offrant tout à loisir à ma faim, titillant mon imagination sans fin !
Aujourd’hui confirmation qu’à la maison il y a 4 gourmands dont 4 vrais addict savourant maints yaourts à l’unisson !
Qui aurait cru un jour aboutir à un si satisfaisant constat ? Pour sûr, pas moi !


- Yaourts maison au four -

Composition pour huit pots
Un yaourt
80 cl Lait total incluant son gras*
2 à 6 cs** lait sans H2O ***
Parfum au choix : Aujourd’hui : un subtil parfum floral choisi pour la composition du yaourt du jour ****

Pas à pas

Avant la cuisson, position du four sur 40°c – 50°c max
Mon lait chauffant à maximum 45°c, touillant alors mon yaourt puis ajoutant mon lait chaud (important : 41°c mini à 45°c max car moins : foutu mais plus : fichu ! ) J’ai joint un parfum au choix puis 6cs du lait sans H2O
Tournoyant avec soin la concoction, puis la transvasant dans huit pots, j’ai cuit au four 5h durant à 40°c. J’ai sorti huit pots du four puis fait rafraîchir. J’ai mis au frigo 1 nuit durant avant l'instant plaisir !

Légende :
* cs : Cuillérée à soupe
** Lait total incluant son gras : lait entier

*** lait sans H2O : lait en poudre
**** Parfum au choix : j’utilise les arômes naturels de la marque Néroliane
Par le biais de ce billet, je souhaitais faire un clin d’oeil à Estérelle Payany, dont je savoure le blog "Esterkitchen" avec toujours beaucoup de plaisir. Merci à plus d’un titre, au moins deux : ceux de ses ouvrages venus enrichir les étagères de ma bibliothèque : « Yaourts » aux éditions Solar et « Les criminels passent à table » chez Flammarion, subtil mélange de littérature, cuisine et illustrations où sa plume fait mouche à chaque page. L’étendue de sa culture littéraire m’a aussi permis une bien jolie découverte, la plus belle depuis déjà longtemps, celle de l’écrivain Georges Perec qui m’a inspiré ce billet… (oui, j’ai un peu honte mais j’avoue que je ne le connaissais pas avant, grave lacune à laquelle j’ai depuis remédiée…).
Et enfin, « le géant de Zéralda » de Tomi HUNGERER, qui est venu compléter la collection de l’Ecole des loisirs de mes bouts de chou déjà bien achalandée !

19 commentaires:

Alazais a dit…

Les yaourt au four! C'est super!
J'ai une yaourtière mais c'est à tester!
Bises

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un billet très intéressant! Malheureusement, je ne mange pas assez de yaourts pour en faire moi-même... Sûrement délicieux et beaucoup plus sains que ceux du commerce.

Bises,

rosa

M. a dit…

Superbes ces yaourts au four, c'est une bonne idée pour éviter la yaourtière. et cette recette est expliquée de façon particulière j'aime
bises

Gourmandises Chroniques a dit…

@Alazaïs : En fait, pour avoir goûté ceux que ma mère fat dans sa yaourtière, je ne vois pas de différence. Le billet est fait pour prévenir que ce n'est pas utile de dépenser de l'argent, qu'on peut très bien s'en sortir sans !
@Rosa : c'est sûr qu'au moins, tu sais ce qu'il y a dedans, et surtout tu les fais à ton goût !
@Miss M ! Merci :-) En fait concernant le texte, je me suis essayée à le rédiger sans un seul "E" comme dans le roman de Georges Pérec intitulé "La disparition".
Voilà, tu sais tout !

Mercotte a dit…

Excellent mais alors excellent la disparition, tu as du en prendre du temps pour le rédiger ce post !
Georges Perec, j'ai tout lu de lui tu devrais t'y pencher commence par "les Choses" mais un de ceux qui m'a le plus marqué c'est "La vie mode d'emploi" A propos de yaourts quand même puisque c'est le sujet en filigrane j'ai les mêmes pots que toi, brebis au départ achetés exprès pour leur look !

Gaëlle a dit…

Très chouette ton article!

Je viens de l'envoyer à toutes mes copines jalouses de mes yaourts maison et qui n'ont pas de yaourtière

Très intéressant et UTILE!!

MERCI pour elles

Bises

Gaelle

canelé a dit…

J'ai essayé dans le four mais je n'ai pas réussi, une promo sur une yaourtière m'a finalement fait de l'oeil la fête des mères arrivant mes enfants ont compris l'allusion .... Depuis ils se régalent de yaourt au chocolat et à la fraise. C'est comme la machine à pain elle tourne tous les jours. Bises canelé

clqipopotte a dit…

Merci pour la découverte , Miss Payany ... Merci de me rappeller comme perec c'est trop trop bien , et aussi pour le reste ...
Bonne soirée ...

CLquipopotte♥♥♥

Hélène (Cannes) a dit…

Georges Perec, j'adore ... La Vie Mode d'Emploi ... Je me suis régalée à le lire et le relire ... Quant àux yaourts maison, il n'y a pas de comparaison avec ceux que l'on trouve dans le commerce. On devient vite addict ! J'utilisais ma cocotte minute avant que mes enfants ne m'offrent une très belle yaourtière Cuisinart. J'avoue que c'est quand même plus pratique maintenant. Cela dit, je n'ai jamais tenté le coup au four ! ;o)
Bises et bonne soirée
Hélène

Gourmandises Chroniques a dit…

@Mercotte@Missquipopotte@Hélène : Oh My God, mais je vivais donc dans une grotte pour ne pas avoir entendu parler de Georges Pérec plus tôt ?!!! J'ai trop honte !!!
@Gaëlle : Tu as très bien fait, c'était bien le but de cet article, se régaler sans casser sa tirelire :-)
@Canelé : Ils sont bien gâté tes bouts de choux (petit et grands) avec une maman qui les régale comme tu le fais ;-)

M. a dit…

Un tag sur mon blog dès demain car tes recttes et photos sont superbes!!
bonne fin de soirée et continue de me faire rever

~Lexibule~ a dit…

À tester sans faute!! Ils sont superbes:)

Bon jeudi ma belle!!xxx

christelle a dit…

bel exercice de style, faudra que je le donne pour exemple à mes élèves!

cookiz a dit…

je découvre ton blog qui est superbe! tes recettes sont très alléchantes!
bonne journée!

Gracianne a dit…

ils sont tres joliment photographies et je suis certaine qu'ils sont bons. J'utilise ma yourtiere mais c'est vrai que le livre d'Esterelle ouvre d'autres horizons. Il est tres bien fait da'illeurs, tres tentant. de meme que les criminels passent a table, que je suis en train de deguster tranquillement en ce moment.

Edda a dit…

J'aime beaucoup ta prose :-) Puisque je n'ai jamais essayé, je vais suivre tous tes conseils. Bises et bon week end!

Linou a dit…

j'avais essayé au four mais jamais réussi car j'ai un mini four et du coup, la température n'étant pas maintenant comme il faut. Du coup, mes beaux frères m'ont offert une yaourtière. J'ai aussi le livre d'Esterelle.

Boljo a dit…

Moi qui vis (presque) dans une grotte, les yaourts, j'ai testé... au four, en cocotte, sous les tropiques, en yaourtière et je m'y perds. Par contre, Georges Perec connaîs pas, je file sur internet pour en commander un, à lire sur mon caillou.

Ester a dit…

Pour cause d'arrivée de bébé j'avais beaucoup de lectures en attente ... et je rattrape ma lecture de blogs, pardonne-moi du retard !
J'ai rougi derrière mon micro (et ce n'était pas un coup de soleil), je suis très touchée et surtout heureuse d'avoir fait une Perecophile de plus... et que des enfants se régalent d'ogre de Zeralda (et de yaourts). Trêve de zeugma, clap clap clap pour la performance d'écriture, et vive le lipogramme !!!!

Enregistrer un commentaire